7 Février 2017

Achat d’un bronchoscope à l’Hôtel-Dieu de Sorel-Tracy : Sylvain Rochon exhorte le gouvernement et ses instances de respecter les besoins, la volonté et la contribution de la population locale

Sorel-Tracy, le 7 février 2017 – En présentant à l’Assemblée nationale une motion sans préavis pour féliciter la Fondation de l’Hôtel-Dieu de Sorel-Tracy d’avoir amassé, grâce à la générosité de la population locale, les 231 000$ requis pour l’achat d’un appareil EBUS, le député de Richelieu à l’Assemblée nationale, Sylvain Rochon, a ajouté de la pression sur le gouvernement et son ministre de la santé pour qu’ils respectent la volonté des citoyens de se doter d’un appareil dont la population a besoin et qu’elle s’est donné les moyens d’acquérir. En refusant de débattre de la motion, le gouvernement libéral donne un autre soufflet à la population richeloise.

« La Fondation, l’Hôpital, les élus et toute la population de la MRC Pierre-De-Saurel réclament d’une seule et même voix cet appareil EBUS, qui permet de diagnostiquer le cancer du poumon et des troubles pulmonaires sans intervention chirurgicale », a affirmé Sylvain Rochon. « Le choix de la Fondation de baser sa campagne de financement sur l’acquisition d’un tel appareil n’est pas dû au hasard ! Cet appareil est essentiel dans notre région où les problèmes respiratoires sont plus élevés qu’ailleurs, et la population plus âgée et plus démunie que dans le reste de la Montérégie. Les besoins sont là, l’argent est disponible, le local est prêt et les pneumologues sont embauchés, a martelé le député. C’est ça la réalité. Aucun malentendu administratif, aucune restructuration ne peuvent justifier un refus. C’est complètement inadmissible. »

Sylvain Rochon, qui a entrepris des démarches dès qu’il a été mis au courant de cette situation inacceptable, estime que les arguments visant à vouloir envoyer la population de la MRC Pierre-De Saurel à Saint-Hyacinthe ne tiennent pas la route. « Saint-Hyacinthe est à une heure de route et il n’existe aucun transport public la reliant à Sorel-Tracy. Les patients qui ne disposent pas d’une voiture devront débourser plus de 200 $ en taxi à chaque voyage, sans compter les risques liés au déplacement même. C’est une décision insensée et inhumaine ! »

Le député de Richelieu déplore une décision qui démontre une fois de plus les incidences négatives pour la population du retrait et de l’affaiblissement des pouvoirs locaux. « On nous parle de masse critique, de volume d’activités, de duplication de services... Je vous parle de santé, de soins et d’accessibilité. »