Sylvain Rochon

Député de Richelieu

Enjeux de transport routier : Sylvain Rochon privilégie une approche globale et concertée
lundi 12 février, 2018
Facebook

Sorel-Tracy, le 12 février 2018 – Le député de Richelieu à l’Assemblée nationale, Sylvain Rochon, a réagi favorablement à la demande, par la Ville de Sorel-Tracy, la semaine dernière, d’une étude exhaustive sur les enjeux du transport routier dans la région. « C’est l’approche que je privilégie depuis les tout débuts de mon mandat, a rappelé Sylvain Rochon, tant dans mes interventions auprès du ministre des transports et des hauts dirigeants de son ministère, qu’auprès de la MRC Pierre-De Saurel, comme je le précise d’ailleurs dans une lettre adressée au préfet le 4 décembre dernier. Et non seulement une approche globale et une étude rigoureuse des enjeux, des solutions proposées et des investissements requis, mais une approche concertée, puisque les enjeux de transport routier touchent toute la population de la région. »

Le député Rochon préconise, comme dans tous les dossiers, une étroite collaboration de toutes les instances concernées, dans le respect de leurs compétences respectives. « La ville de Sorel-Tracy est plus particulièrement touchée par certains de ces enjeux de transport routier et elle doit veiller aux intérêts de ses citoyennes et de ses citoyens. Mais la population du territoire de la MRC l’est aussi et je suis convaincu que plus nous parlerons d’une même voix, meilleure sera l’écoute du ministère et du ministre. C’est pourquoi j’ai demandé une rencontre à la MRC, qui se tiendra dans les prochaines semaines, afin de communiquer aux maires et à la mairesse qui y siègent l’information que j’ai obtenue du ministère des Transports du Québec et de réfléchir ensemble sur une approche commune.»

Parmi les enjeux, outre le projet de pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie, le député Rochon a évoqué, dans sa lettre au préfet de la MRC, le prolongement de l’autoroute 30 jusqu’à la 122, et l’interminable réfection de l’autoroute entre Sorel-Tracy et Saint-Roch-de-Richelieu, tous trois à portée régionale. « Comme député, c’est mon rôle de collaborer avec la ville, la MRC et la Chambre de commerce, afin de faciliter les liens avec le ministre et les hauts fonctionnaires du MTQ. Et je continuerai à le faire avec plaisir, dans le cadre d’un comité ou autrement. »

À DÉCOUVRIR
Activités régionales