Sylvain Rochon

Député de Richelieu

Remaniement ministériel : L’échec récompensé : Gaétan Barrette continuera à décevoir
mercredi 11 octobre, 2017
Facebook
Twitter

Sorel-Tracy, le 10 octobre 2017 – Le député de Richelieu, Sylvain Rochon, déplore le manque d’écoute et de considération du premier ministre Philippe Couillard à l’égard des inquiétudes qu’exprime la population et des changements qu’elle réclame. « Malgré un autre remaniement présenté comme un nouveau départ, les Québécois ne verront pas l’action du gouvernement changer puisque 92 % du budget du gouvernement demeurent entre les mêmes mains », note monsieur Rochon.

_____________________________________________________________________________________________________

EN BREF :

  • Les acteurs principaux, à la Santé, aux Finances et à l’Éducation, demeurent. L’austérité libérale se poursuivra. Et l’échec des réformes Barrette est maintenant cautionné par Philippe Couillard;
  • Le changement d’acteurs de soutien qu’a effectué le premier ministre aujourd’hui ne changera rien aux actions les plus importantes de ce gouvernement.

_____________________________________________________________________________________________________

« Il nous a déjà fait le coup plusieurs fois, poursuit Sylvain Rochon: le changement d’acteurs de soutien qu’a effectué le premier ministre aujourd’hui ne changera rien au scénario déjà écrit, puisque les acteurs principaux demeurent. En effet, la Santé, les Finances et l’Éducation gardent le même ministre. L’austérité libérale se poursuivra, et les réformes Barrette ne seront pas corrigées; au contraire, leur échec se trouve désormais cautionné par Philippe Couillard. Le premier ministre a seulement augmenté le nombre de ses ministres; je ne vois rien dans ce remaniement pour les patients, les familles, les régions, ni les aînés du Québec. Le changement solide, c’est celui qu’apportera le gouvernement du Parti Québécois à l’automne 2018. »

Le PLCAQ

« Le gouvernement libéral a complété son virage CAQ-ADQ. Les principaux acteurs – Gaétan Barrette, Sébastien Proulx, Dominique Anglade – proviennent tous de ce filon. Nous le savions déjà, puisque le ministre de la Santé l’avait confirmé : les libéraux appliquent le programme de la CAQ. Un an de transformations cosmétiques ne changera rien aux effets de l’austérité libérale inspirée par la CAQ, ni aux drames qu’elle entraîne », a ajouté Sylvain Rochon.

Nouveaux défis

Sylvain Rochon a tenu à faire quelques recommandations au nouveau ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau :

  • Le gouvernement doit entendre raison et retirer ses règlements sur les hydrocarbures qui font l’unanimité contre eux. Forcé, depuis trois semaines, de les défendre, Pierre Arcand est sûrement un homme soulagé aujourd’hui de savoir qu’il n’aura plus à le faire, le ministre le plus heureux du remaniement. Pierre Moreau n’ira nulle part avec un tel boulet au pied et il n’amènera nulle part le Québec. Certainement pas, en tout cas, vers la sortie du pétrole.
  • Alors que, dans nos réservoirs, s’empilent des surplus d’électricité, s’opposer aux forages pétroliers, interdire la fracturation comme nous voudrions que le fasse le gouvernement, c’est, non seulement, prendre parti pour l’environnement, c’est aussi, et en même temps, prendre parti pour l’économie québécoise.
  • L’avenir du Québec est dans les énergies vertes, la rénovation verte de nos logements, la rénovation de nos écoles et de nos hôpitaux, libérés du mazout pour passer à la géothermie, les panneaux solaires et les toits verts pour améliorer notre qualité de vie, dans la multiplication des circuits d’autobus électriques et la conversion à l’électricité des autobus scolaires.
  • Une composante de la voiture électrique Tesla est fabriquée sur la Rive-Sud. Pourquoi pas plusieurs composantes ?
  • L’avenir du Québec est dans l’inventivité électrique de nos entrepreneurs, de nos ingénieurs, de nos chercheurs, de nos services publics !

« Il nous a déjà fait le coup plusieurs fois, poursuit Sylvain Rochon: le changement d’acteurs de soutien qu’a effectué le premier ministre aujourd’hui ne changera rien au scénario déjà écrit, puisque les acteurs principaux demeurent. En effet, la Santé, les Finances et l’Éducation gardent le même ministre. L’austérité libérale se poursuivra, et les réformes Barrette ne seront pas corrigées; au contraire, leur échec se trouve désormais cautionné par Philippe Couillard. Le premier ministre a seulement augmenté le nombre de ses ministres; je ne vois rien dans ce remaniement pour les patients, les familles, les régions, ni les aînés du Québec. Le changement solide, c’est celui qu’apportera le gouvernement du Parti Québécois à l’automne 2018. »

 

Le PLCAQ

 

« Le gouvernement libéral a complété son virage CAQ-ADQ. Les principaux acteurs – Gaétan Barrette, Sébastien Proulx, Dominique Anglade – proviennent tous de ce filon. Nous le savions déjà, puisque le ministre de la Santé l’avait confirmé : les libéraux appliquent le programme de la CAQ. Un an de transformations cosmétiques ne changera rien aux effets de l’austérité libérale inspirée par la CAQ, ni aux drames qu’elle entraîne », a ajouté Sylvain Rochon.

 

…/2

Nouveaux défis

 

Sylvain Rochon a tenu à faire quelques recommandations au nouveau ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau :

 

–       Le gouvernement doit entendre raison et retirer ses règlements sur les hydrocarbures qui font l’unanimité contre eux. Forcé, depuis trois semaines, de les défendre, Pierre Arcand est sûrement un homme soulagé aujourd’hui de savoir qu’il n’aura plus à le faire, le ministre le plus heureux du remaniement. Pierre Moreau n’ira nulle part avec un tel boulet au pied et il n’amènera nulle part le Québec. Certainement pas, en tout cas, vers la sortie du pétrole.

–       Alors que, dans nos réservoirs, s’empilent des surplus d’électricité, s’opposer aux forages pétroliers, interdire la fracturation comme nous voudrions que le fasse le gouvernement, c’est, non seulement, prendre parti pour l’environnement, c’est aussi, et en même temps, prendre parti pour l’économie québécoise.

–       L’avenir du Québec est dans les énergies vertes, la rénovation verte de nos logements, la rénovation de nos écoles et de nos hôpitaux, libérés du mazout pour passer à la géothermie, les panneaux solaires et les toits verts pour améliorer notre qualité de vie, dans la multiplication des circuits d’autobus électriques et la conversion à l’électricité des autobus scolaires.

–       Une composante de la voiture électrique Tesla est fabriquée sur la Rive?Sud. Pourquoi pas plusieurs composantes ?

–       L’avenir du Québec est dans l’inventivité électrique de nos entrepreneurs, de nos ingénieurs, de nos chercheurs, de nos services publics !

À DÉCOUVRIR
Activités régionales