Sylvain Rochon

Député de Richelieu

Sylvain Rochon assure les élues et élus municipaux de son entière collaboration
samedi 7 octobre, 2017
Facebook
Twitter

Sorel-Tracy, le 7 octobre 2017 – Sylvain Rochon, député de Richelieu à l’Assemblée nationale, a tenu à féliciter les candidates et candidats déclarés élus sans opposition, hier, aux divers conseils municipaux de la circonscription. « J’ai déjà communiqué avec plusieurs d’entre eux, pour les assurer de ma collaboration enthousiaste et soutenue dans la variété de dossiers qu’ils auront à traiter. »

Il a salué la réélection ou l’élection sans opposition comme maires ou mairesses de plusieurs candidats et candidates. « L’élection des Diane de Tonnancourt, à Yamaska, Sylvain Dupuis, à Saint-Ours, Denis Marion, à Massueville, Francine Morin-Laporte à Saint-Bernard-de-Michaudville, Michel Blanchard à Saint-David, Georges-Henri Parenteau à Saint-Gérard-Majella et Robert Beauchamp à Saint-Marcel-de-Richelieu témoigne sans contredit de l’appui dont ils jouissent et des aptitudes qu’on leur reconnaît d’écoute, d’analyse et de représentation des intérêts locaux. »

Le député a rappelé le rôle essentiel des conseils municipaux, premier palier de l’exercice de la démocratie et indispensable pouvoir de proximité. « Les membres de ces conseils méritent notre admiration et nos remerciements. Leurs responsabilités n’ont cessé de croître au cours des dernières années, alors que leur rémunération, dans les petites municipalités rurales, comme celles qui composent notre territoire, est plus symbolique qu’autre chose. C’est un engagement de tous les instants et quasiment du bénévolat. »

Pour les autres municipalités, la date d’hier annonçait le début de la campagne électorale municipale puisque les élections se tiendront, ici, comme partout au Québec, le dimanche 5 novembre prochain. « J’invite les citoyennes et les citoyens à s’informer, à poser des questions aux candidates et candidats afin de connaître leur position sur les dossiers qui les préoccupent et surtout, à aller voter. Ce droit de vote qu’on prend trop souvent pour acquis est aussi un devoir et un privilège. Exerçons-le ! »

Le député s’est engagé à travailler avec tous les élus et toutes les élues qui auront été choisis par la population une fois les élections tenues.

À DÉCOUVRIR
Activités régionales